Lexique de l'Espagne Moderne
Michel Boeglin - Vincent Parello
Précédent   Suivant
L'heritage Charles V Version imprimable ajouter au classeur
Source : Monarchies espagnole et française, 1550-1714, Fanny Cosandey et Isabelle Poutrin, p.593, Atlande, 2001
colorisée par nos soins 

Lorsqu'il monte sur le trône d'Espagne, à la mort de son grand-père Ferdinand d'Aragon, le 23 janvier 1516, Charles de Gand recueille un quadruple héritage :

  • de sa grand-mère maternelle, Isabelle la Catholique, il reçoit la couronne de Castille et les territoires qui y sont rattachés : la Navarre et les Indes ;
  • de son grand-père maternel, Ferdinand, il hérite la couronne d'Aragon et, en Italie, la Sardaigne, la Sicile et le royaume de Naples ;
  • de sa grand mère paternelle, Marie de Bourgogne, deux territoires, les Pays-Bas et la Franche-Comté ainsi que des prétentions sur la Bourgogne ;
  • de son grand-père paternel, Maximilien de Habsbourg, la maison d'Autriche.
À ces territoires s'ajoute, en 1519, la dignité impériale lorsqu'il est élu à la tête du Saint-Empire romain germanique. A ces royaumes, s’ajouteront entre 1580 et 1640 le Portugal et ses colonies d’Asie, d’Afrique et d’Amérique.

La discontinuité territoriale va constituer une des difficultés majeures pour gérer ces territoires à une époque caractérisée par la confrontation de l'Espagne avec ses voisins, chrétiens ou musulmans.

La compétition avec François Ier marque l'essentiel du règne impérial de Charles Quint et la péninsule italienne devient le terrain d'affrontement des armées françaises et impériales. En Europe du Nord, les possessions allemandes sont gagnées à la Réforme luthérienne et la diète d'Augsbourg, en 1530, tourne au désavantage de l'Empereur : au lendemain de celle-ci, les princes protestants du Nord se coalisent dans la ligue de Smalkalde.

Dans le même temps, face à une chrétienté divisée, l'empire Ottoman est en pleine expansion. Les Infidèles sont aux portes de la Hongrie en 1526 et devant la ville de Vienne trois ans plus tard. Au danger turc s'ajoute la menace barbaresque en Méditerranée occidentale. Enfin, sous le règne de Charles Quint, se poursuit la conquête et la colonisation du Nouveau Monde : circumnavigation d'El Cano de 1519 à 1522, conquête du Mexique en 1521, du Pérou en 1532, fondation d'Asunción en 1537 et de Santa Fe de Bogota en 1538.

 
Précédent   Suivant