Lexique de l'Espagne Moderne
Michel Boeglin - Vincent Parello
Précédent   Suivant
L'Escurial Version imprimable ajouter au classeur

La basilique de l'Escurial

Vue aérienne de l'Escurial

Vue aérienne de l'Escurial
Source : Wikimedia
Licence : GNU Free Documentation License

Le monument de l’Escurial a été ordonné par le roi Philippe II pour commémorer la victoire de Saint-Quentin le 10 août 1557 et servir de panthéon à ses parents, à lui-même et à ses successeurs. Sa construction a été commencée en 1563 par Juan Bautista de Toledo et achevée en 1584 par Juan de Herrera, architecte qui est à l’origine du «style sévère» caractéristique de la monarchie catholique du temps de Philippe II. Palais symbolique du pouvoir royal, l’Escurial  abrite à la fois une résidence, un couvent, une université, un mausolée et un temple.

 

 

 Gravure de l'Escurial
Gravure de l'Escurial
Source : Wikimedia
Licence : Creative Commons

Avec son imposante basilique, c’est un sanctuaire érigé à la gloire de la Contre-Réforme, un lieu de vénération des saints et des martyrs, tels que saint Laurent, intercesseur de la victoire de Saint-Quentin, saint Jérôme, fondateur de l’ordre des hiéronymites, saint Jacques le Majeur, patron d’Espagne, saint Maurice, martyr et patron de l’ordre bourguignon de la Toison d’Or, etc. Avec ses quatre tours d’angle et son obélisque surmonté d’une sphère qui évoque la grandeur et la puissance de Rome, ville des papes et centre de la chrétienté occidentale, c’est un monument à la lutte et à la victoire de la monarchie hispanique. Avec son séminaire, son collège, sa bibliothèque et son imprimerie, c’est un centre de vie intellectuelle et spirituelle ainsi qu’un rempart contre le protestantisme. Finalement, par ses fonctions politiques et religieuses, l’Escurial est un temple terrestre, expression symbolique du droit au pouvoir, ainsi que le nouveau temple de Salomon, préfiguration de la Jérusalem céleste que Dieu donna à voir à Ezéchiel dans l’Ancien Testament.

Façade de l'Escurial
Façade de l'Escurial
Source : WorldImages Kiosk
Licence : Creative Commons

 

 

L’Escurial s’inspire des recherches de Michel-Ange sur la forme cubique et s’inscrit dans la lignée des résidences monacales médiévales européennes, dont Aix-la-Chapelle, Westminster et le palais-tombeau de Dioclétien à Split constituent les modèles les plus achevés.

 
Précédent   Suivant